[ESSAI] Capitalisme, désir et servitude par Lordon

Dans cet ouvrage, Frédéric Lordon, économiste et philosophe, revisite la théorie marxienne des rapports de domination au sein de la société capitaliste à la lumière de l’anthropologie de Spinoza. Conscients des limites de la stratégie visant à enrôler les salariés par la production d’affects tristes, le capital cherche désormais à faire naître des affectes joyeux intrinsèques à l’emploi salarié, pour mieux les mettre en mouvement.

Lire la suite

[ARTICLE] Les vagues de la modernité selon Strauss

Dans un article publié dans la revue Political Philosophy et devenu, depuis, une référence, Léo Strauss développe une critique concise de la modernité et du relativisme historique qui lui est associé. L’auteur revient sur les apports décisifs de philosophes majeurs afin de saisir le glissement qu’ils ont opéré dans la conception de la philosophie politique.

Lire la suite

[ESSAI] Autorité spirituelle et pouvoir temporel

Métaphysicien singulier du début du vingtième siècle, René Guénon a consacré sa vie à l’étude des sociétés traditionnelles, notamment à la question des rapports entre autorité spirituelle et pouvoir temporel, incarné par la contemplation et l’action. Pour l’auteur, la mutation progressive et graduelle des rapports qu’entretiennent les deux fonctions constitutives du pouvoir va être à l’origine de périodes de troubles et de désordres sociaux profonds qui traverseront l’Occident moderne jusqu’à nos jours.

Lire la suite

[ETUDE] Temps, travail et discipline par Thompson

Historien britannique et socialiste d’obédience marxiste, Edward P. Thompson décrit dans cet article l’apparition d’une nouvelle perception sociale du temps qui accompagne l’avènement du capitalisme industriel. La nouvelle discipline fondée sur des horaires obligatoires et monotones, des cadences synchronisées et accélérées, va bouleverser l’organisation traditionnelle du travail. Pour Thompson il ne s’agit pas d’une évolution technologique neutre et inévitable mais bien le résultat d’un mode d’exploitation.

Lire la suite

[ESSAI] Gouverner par le chaos selon Cerise

Essayiste fantasque et controversé, Lucien Cerise s’est fait connaître par la publication d’un ouvrage politique anonyme, un temps attribué à Julien Coupat dans l’affaire dite de Tarnac. Cet essai, relevant de la littérature conspirationniste, aborde plusieurs concepts d’ingénierie sociale, pratique visant à modifier à grande échelle certains comportements de groupes sociaux. Le fantasme que cet ouvrage a suscité chez certains dirigeants politiques et son caractère sulfureux en font un objet de lecture particulier.

Lire la suite