[ESSAI] Le structuralisme des passions par Lordon

Économiste de formation et spinoziste de conversion, Frédéric Lordon plaide, dans ouvrage, pour un dépassement du mythe néoclassique de l’homo œconomicus qui fait de l’être humain un être libre, rationnel et autodéterminé. L’auteur se réapproprie les concepts fondamentaux de la philosophie de Spinoza pour mettre en lumière un monde composé de structures – qui déterminent les hommes à désirer – et peuplé d’individus – qui constituent des pôles de puissance désirante. C’est sous l’effet de configurations institutionnels particulières que les structures vont enrôler la puissance d’agir des agents en affectant directement leurs désirs.

Lire la suite

Publicités

[ESSAI] La société du spectacle de Debord

Figure dominante du mouvement révolutionnaire situationniste, Guy Debord théorise la notion sociopolitique de société du spectacle dans un ouvrage éponyme devenu emblématique. D’inspiration marxiste, les deux cent vingt et une thèses qu’il développe dans son ouvrage rendent compte d’une société où le spectacle de la marchandise demeure l’unique objet de contemplation. Il en constitue le modèle présent de la vie socialement dominante et se fait le pendant de l’organisation économique de la marchandise, entraînant l’individu aliéné dans le mouvement autonome du non-vivant.

Lire la suite

[ESSAI] La superstition de la science selon Guénon

Métaphysicien singulier du début du vingtième siècle, René Guénon a consacré sa vie à l’étude des sociétés traditionnelles, en particulier à la manière dont celles-ci se structurent intellectuellement à travers les régions et les époques. Si l’auteur dégage volontiers un aspect unitaire aux différentes sociétés traditionnelles, il fait du développement de la société occidentale une véritable anomalie. L’avènement des conceptions rationalistes et pragmatiques dans le domaine des sciences a progressivement vidé la science occidentale de sa substance métaphysique pour ne répondre qu’à des fins pratiques et matérielles, niant par ailleurs toute connaissance autre que scientifique.

Lire la suite

[ESSAI] La crise du capitalisme démocratique par Streeck

Sociologue de l’économie, Wolfgang Streeck analyse la crise financière et fiscale non comme un événement singulier mais comme une séquence de l’évolution du capitalisme et du capitalisme démocratique lui-même. Pour Wolfang Streeck, ce régime économique, en place depuis l’après-guerre, a acheter l’adhésion des populations par la promesse d’un constant progrès des conditions sociales. Les crises de de la reproduction et de l’accumulation économique se succédant, il fallut sans cesse acheter du temps, avec de l’argent, pour honorer les engagements sociaux qui avaient été pris et ainsi surmonter la remise en cause globale du système.

Lire la suite

[ETUDE] La propagande selon Bernays

Neveu de Sigmund Freud, Edward Bernays s’est appliqué à transposer les concepts développés par son oncle à ce qu’il nommera l’industrie des relations publiques ou que l’on peut nommer plus sommairement la propagande politique. De part la place centrale qu’il a occupé dans l’industrie américaine florissante du début du vingtième siècle, Bernays offre un éclairage limpide sur les concepts de manipulation de l’opinion publique qui sont à l’oeuvre dans nos sociétés démocratiques – lui même ayant pris part aux plus grandes campagnes de propagande qu’ait connu la société américaine.

Lire la suite